VOL SURBOOKÉ, RETARDÉ OU ANNULÉ : FAITES-VOUS INDEMNISER

Vos valises sont prêtes, vous partez en direction de l’aéroport. Vous laissez vos bagages au comptoir et puis là… c’est la douche froide ! Les écrans indiquent que votre vol est retardé ou annulé. Quelles sont les étapes à suivre ? Je vous donne les solutions pour vous faire indemniser.

Prendre l’avion peut parfois devenir un vrai cauchemar. Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes dans cette situation. Votre vol a été retardé ou annulé ? Vous avez attendu des heures à l’aéroport ? Ne restez pas sans rien faire et faites-vous indemniser. Vous êtes dans le droit de réclamer une compensation financière, à certaines conditions. Je vais tout vous expliquer.

Voici une petite histoire pour vous faire part de ma propre expérience. Je suis partie en Grèce en 2014 et mon vol Easyjet a eu un retard de plus de 3H. À l’époque, je dois vous avouer que je n’y connaissais pas grand chose en indemnisation en cas de vol retardé ou annulé et j’ai donc laissé couler. Aujourd’hui, je peux encore obtenir un remboursement. Cela fait bientôt 5 ans, mais c’est toujours possible. Voici toutes les étapes à suivre et les conditions à respecter pour obtenir une compensation financière et une assistance sur place en cas de vol retardé ou annulé. 

Ce que dit la loi pour un vol retardé ou annulé

Le règlement européen (CE) n°261/2004, relatif à l’indemnisation et l’assistance des passagers en cas de refus d’embarquement et d’annulation ou de retard important d’un vol, définit les règles de remboursement. 

En résumé, sachez qu’il est possible d’obtenir entre 250 euros et 600 euros d’indemnisation ainsi qu’un accompagnement (nourriture, boissons…) directement sur place. Si d’autres dépenses sont engendrées en cas de vol surbooké, retardé ou annulé, la compagnie aérienne est dans l’obligation de rembourser le passager.  

Les conditions à respecter pour obtenir une assistance

Pour obtenir une assistance, votre retard doit être de : 

  • 2 heures pour un vol de 1 500 kms ou moins,
  • 3 heures pour un vol de plus de 1 500 kms dans l’Union européenne (UE) ou pour un vol entre 1 500 et 3 500 kms hors UE,
  • 4 heures pour un vol de plus de 3 500 kms (hors UE).

Si vous subissez un retard de plus de 5 H au départ, vous êtes dans le droit de renoncer à voyager et donc de demander un remboursement du billet d’avion.

Si vous êtes en attente de votre vol, la compagnie aérienne est dans l’obligation de vous fournir :

  • des rafraichissements et de la nourriture 
  • 2 communications pour informer vos proches par exemple
  • les remboursements des frais d’hôtels ou de taxis si vous êtes dans l’obligation de revenir le lendemain à l’aéroport.

Les conditions pour vous faire indemniser 

Pour obtenir une indemnisation en cas de vol surbooké, retardé ou annulé, vous devez :

  • avoir un retard égal ou supérieur à 3 heures, 
  • manqué votre correspondance suite à un retard, 
  • avoir été informé de l’annulation de votre vol moins de 14 jours avant le départ.

Attention, si le retard ou l’annulation de votre vol est causé par les conditions météorologiques ou une grève des contrôleurs aériens, la compagnie ne donnera aucune indemnisation aux passagers. En revanche, si la grève est menée par le personnel de la compagnie en question, vous êtes dans votre droit de demander une indemnisation. 

Comment se faire rembourser en cas de vol retardé ou annulé ?

Si vous respectez les conditions ci-dessus, vous êtes dans votre droit pour demander une indemnisation à la compagnie aérienne ! 

  • Gardez-bien tous les justificatifs (tickets de caisse, e-mails, …) en guise de preuves. Ils seront nécessaires pour monter votre dossier et demander votre remboursement.
  • Pour être dédommagé, envoyez une lettre en recommandé avec accusé de reception à la compagnie aérienne. Vous trouverez un modèle de lettre de dédommagement sur le site du gouvernement. 

Si la compagnie aérienne refuse de vous rembourser, vous pouvez faire une demande directe à la Direction Générale de l’Aviation Civile.

Sachez que toute procédure prend du temps et il faudra être patient pour obtenir une indemnisation. Vous pouvez aussi obtenir plus d’informations sur les remboursements en allant directement sur le site de la compagnie aérienne. Le service consommateur est là pour vous aider en cas de problèmes.

Liens utiles en cas de vol retardé ou annulé : les sites pour vous aider

Les sites d’indemnisation de passagers en cas de litiges avec des compagnies aériennes ne cessent de se multiplier sur la toile. Air Help, Flight Right, Air Indemnité, Vol Retardé… Il y en a la pelle. J’ai fait quelques recherches et voici les 3 sites qui reviennent au top du classement à chaque fois.

1. Vol Retardé : avec une commission finale de 25%. Aucun frais supplémentaire ne sont à prévoir.

2. Flight Right : avec une commission finale de 30% sur l’indemnisation. Attention, certains frais supplémentaires peuvent s’ajouter (avocat, procédures, etc.). 

3. Air Help : avec une commission de 25%. Attention, il y aura 25% supplémentaires prélevés sur l’indemnisation en cas de procédures supplémentaires et actions en justice. 

Comme vous pouvez les voir, ces sites d’indemnisation en cas de vol retardé ou annulé, vous aident à recevoir un remboursement et prélèvent une commission sur le prix total de votre indemnisation. 

Quoi qu’il en soit, chaque cas est bien différent et si vous le souhaitez, nous pouvons directement en discuter en commentaire ou par message privé. Je vous donnerais des informations complémentaires en fonction de votre dossier 🙂 N’hésitez pas.

Ophélie

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *